Hérodote, V, 42-8, Les Spartiates en Sicile, v. 470 av. n-è

Seul Euryleion, associé de l’Oikistès Doriée, survit à l’attaque des Egestins et des Puniques et prend Selinous et Minoa, cités mégariennes, renversant Pythagore, leur tyran… il est assassiné peur après sur l’autel de Zeus Agorien ; un autre associé, Philippe Butacides s’est vu élevé un autel par les Egestains… Continue reading

Paul Orose, V.11, Sauterelles et Peste dans l’Afrique sous Micipsa, 800 000 morts en Numidie, v. 420 n-è

Sous le consulat de Plautius Hypsaeus et Fulvius Flaccus, l’Afrique comptait seulement d’être pacifique et libre des ravages de la guerre, quand une catastrophe horrible et insolite la rattrapa. Un grand nombre de criquets envahirent la terre entière. Ils détruisirent … Continue reading

PS-SKYLAX : DE LA LIBYE, Des Canopiques aux Colonnes d’Hercule, v. 350 av. n-è

  ENTRONS maintenant en Libye. Après avoir franchi l’embouchure Canopique, vous rencontrez les Adyrmachides, nation libyenne ; puis vous passez l’embouchure thonide, puis vous voguez vers le Phare (Alexandrie), île déserte de 150 stades de diamètre, et ayant des ports fort commodes. Comme … Continue reading

Strabon, Raid de Bogud, roi des Maurusiens, chez les Ethiopiens, découverte d’une variété de Canne à Sucre, v. 15 n-è

Hypsicrate raconte encore comment Bogus, roi de Maurusie, à la suite d’une expédition heureuse contre les Ethiopiens occidentaux, envoya à sa femme en présent des cannes semblables à celles que produit l’Inde, mais tellement grosses que chaque noeud pouvait avoir … Continue reading

Strabon, Contre Posidonius, Fertilité des extrêmités occidentales de l’Ibérie et de la Maurusie, v. 15 n-è

N’est-ce pas d’ailleurs aller contre l’évidence des choses que de présenter comme étant les pays les plus secs de la terre les extrémités occidentales de l’Ibérie ou de la Maurusie, contrées qui jouissent notoirement, elles et leurs alentours, du climat … Continue reading

Virgile, Enéide, IV, 475 : Magie, libération des Esprits et des Mânes Nocturnes d’une prêtresse Massylienne de Maurétanie-Ethiopie

Alors, écrasée de douleur, Didon prit conscience de sa folie et décida de mourir : elle en régla seule le moment et la manière. S’adressant à sa soeur affligée, elle dissimule son plan sur son visage, et lui rend espoir par … Continue reading

Virgile, Enéide, IV, 320 : Libyens, Nomades et Tyriens haïssent Didon, le Gétule Iarbas

À cause de toi, les peuples de Libye et les princes des Nomades  me haïssent, les Tyriens me sont hostiles. À cause de toi aussi, ma pudeur s’est éteinte, ainsi que mon renom d’antan qui, à lui seul, m’approchait des étoiles. À qui m’abandonnes-tu, presque morte, … Continue reading

Virgile, Enéide, IV, 195, Iarbas, roi des Gétules, fils de Jupiter-Hammon (Ba‘al) et d’une nymphe Garamante élève des autels à son père, et le prie de le soutenir contre Didon, v. 30 av. n-è

Chemin faisant, elle détourne sa course, arrive chez Iarbas  dont elle embrase l’esprit par ses dires, et accroît les rancoeurs. Ce fils d’Hammon et d’une nymphe enlevée au pays des Garamantes avait, en son vaste royaume, élevé à Jupiter 100 temples immenses, 100 … Continue reading

Virgile, Enéide, IV, 130 : “Les Cavaliers Massyles s’élancent”, v. 30 av. n-è

Cependant se lève l’Aurore qui a quitté l’Océan. Au lever de l’étoile du matin, une jeunesse choisie franchit les portes ; filets à grandes mailles, pièges, épieux à large fer, tout est là ; les cavaliers Massyles s’élancent, et les chiens au flair puissant. La … Continue reading

Virgile, Enéide, IV, 35 et suiv., Iarbas et les chefs d’Afrique, les villes des Gétules et les Numides Sauvages, v. 30 av. n-è

C’est vrai : nul époux dans le passé n’a fléchi ta douleur, ni en Libye, ni auparavant à Tyr ; tu as dédaigné Iarbas et les autres chefs d’armées que nourrit la terre d’Afrique, riche en triomphes : résisteras-tu aussi à un amour qui t’a séduite ? D’ailleurs, … Continue reading

Plutarque, Sertorius, 10, Tanger et le tombeau d'Antée, père de Sophax, père de Diodore, ancêtre de Juba, source de l'auteur, v. 110 n-è

C’est là, disent les Africains, qu’Antée est enterré. Sertorius, qui n’ajoutait pas foi à ce que les Barbares disaient de la grandeur énorme de ce géant, fit ouvrir son tombeau, où il trouva, dit-on, un corps de soixante coudées. Étonné … Continue reading

Hérodote, IV, Nasamons, leurs coutumes, les Psylles et leur disparition, les Maces côtiers et leurs coutumes et les Garamantes du Fezzan, v. 450 av. n-è

172. Les pays des Auschises est borné à l’ouest par celui des Nasamons, peuple nombreux. En été, les Nasamons laissent leurs troupeaux sur le bord de la mer, et montent à un certain canton, nommé Augiles, pour y recueillir en automne … Continue reading

Hérodote, IV, Gindanes et Lotophages de Tripolitaine, Coutumes des Machlyes et des Auséens de Gabès, leur sanctuaire d'Athéna du Triton, sud-tunisien, v. 450 av. n-è

176. Les Gindanes touchent aux Maces. On dit que leurs femmes portent chacune, autour de la cheville du pied, autant de bandes de peaux qu’elles ont vu d’hommes ; celle qui en a davantage est la plus estimée, comme ayant été aimée … Continue reading

Tite-Live, XXX, 12, Syphax, en déroute, est arrêté par Massinissa, désormais allié des romains, qui prend Qirta et son épouse Carthaginoise, v. -30

Syphax courut alors sur les escadrons ennemis, dans l’espoir que la honte ou son propre danger arrêterait la fuite ; mais son cheval fut grièvement blessé et le jeta à terre. On entoura le roi, on se rendit maître de … Continue reading

Tite-Live, XXIX, Massinissa revient d’Espagne Carthaginoise pour renverser son cousin Mézétule, il obtient l’assistance de Bokkhar, roi des Maurusiens, v. -20

29 : […] Il combattait pour les Carthaginois en Espagne, lorsque mourut son père, qui se nommait Gala. La couronne passa, selon la coutume des Numides, à Oesalcès (W-Sâlk-(t)), frère du roi, déjà fort avancé en âge. Peu de temps … Continue reading

Tite-Live, XXIV, Sufak (Syphax), roi des Ma-Sa-I-Sûl-n (Massaesyles) s’allie aux Romains et affronte M-A-Sniss- (Masinissa) fils de Gayi- (Gaïa) pour le contrôle de l’Afrique (et de la Bétique), v. -30

48-49 : Cette même année, les deux Scipions, après des succès brillants en Espagne, après avoir renoué beaucoup d’anciennes alliances et en avoir formé de nouvelles, portèrent leurs espérances jusque sur l’Afrique. Syphax (Sûfak), roi des Numides, était devenu tout à … Continue reading

Plutarque, Vie de Sertorius, 10, Guerre contre Askalis fils d’Iphta, allié de Sylla, siège de Tanger, v. 110 n-è

X. Sertorius, à qui l’on raconta ces merveilles, conçut le plus ardent désir d’aller habiter ces îles, et d’y vivre en repos, affranchi de la tyrannie et délivré de toutes les guerres. Mais les corsaires, qui pénétrèrent son dessein, et … Continue reading

Salluste, 108-114, Jugurtha, Arrestation de Jugurtha, roi des Numides, grâce à Bocchus, roi des Maurusiens, livré à Sylla, il permet la réelection de Marius, v. -40

108. – Chez Bocchus, il y avait un Numide, du nom d’Aspar, qui, toujours près de lui, vivait dans son intimité ; Jugurtha l’avait envoyé, quand il avait appris que le Maure avait mandé Sylla ; il voulait qu’il y … Continue reading

Dion Cassius, XLVIII, 45, Bogud de Tanger, allié d’Antoine, est trahi par les Citoyens de Tanger, qui reçoivent d’Octavien, le droit romain, Bocchus, son cousin, roi des Maures Orientaux, allié d’Octavien, s’empare de son royaume, v. 220 n-è

A cette même époque, Bogud, de Mauritanie, ayant, soit par ordre d’Antoine, soit de son propre mouvement, cinglé vers l’Espagne, y fit beaucoup de mal et en souffrit beaucoup lui-même. Sur ces entrefaites, les Tingitanes, ses sujets, s’étant détachés de … Continue reading

Salluste, Jugurtha, 80, Jugurtha chez fédère les tribus Gétules, s'allie avec les Maurusiens, de la polygamie chez les Numides, v. -40

Après la prise de Thala, Jugurtha comprend qu’il n’y a pas de force capable de résister à Métellus. A travers de grands déserts il part avec quelques hommes et arrive chez les Gétules, peuplade sauvage et barbare, ignorant même à … Continue reading

Périple de Hannon (autour de l’Afrique), Lixites, Ethiopiens et Troglodytes, Vè s. av. n-è

« Les Carthaginois décidèrent qu’Hannon doublerait les Colonnes d’Hercule et fonderait des villes Carthaginoises [...] Après avoir franchi les Colonnes d’Hercule et navigué deux jours au-delà, nous fondâmes une ville qui reçut le nom de Thymiaterion [...] Puis faisant voile vers … Continue reading