Porphyre de Tyr (Maleḫ ha-ṣūrī), ‘De l’abstinence des viandes’, absence du porc au Moyen-Orient, v. 290 n-è

I, 14 Quoique le cochon ne soit bon qu’à manger, les Phéniciens et les Juifs s’en abstiennent, parce qu’il n’y en a point dans leurs pays. On assure qu’encore actuellement on ne voit point de ces animaux en Éthiopie. De … Continue reading

Eran-Shahr, Cités, Nemroz, Yemen et Adurbadagan, v. 590 et v. 720-780 n-è

[Fars-Kerman-Sistan-Khouzistan, Arabie] 34. En direction du sud (Kust-ī-Nēmrōz) la cité de Kābul fut édifiée par Ardaḫšīr-ī-Spandyādān 35.La cité de Raḫwat fut édifiée par Rahām-ī-Gōdarzān à cette époque lorsque lui, Aspwarz, tua le viril Tūr, et en expurgea Yabbū le Ḫāgān. … Continue reading

Chronique de Siirt, 96-111 (v. 635-650), Muhammad, Heraclius, Isho'-Yahb II et Umar, l'église nestorienne sous l'Islam, v. 870 n-è

96. HISTOIRE DE RABBAN SABR-IŠÔ‘, FONDATEURDU COUVENT DE BEYT QÔQĀ   A cette époque appartient Mar Sabr-Īšō‘, cet homme vertueux, disciple de saint Īšō‘ Barnōn gouverneur de Mossoul, que Ḫosrō, fils de Hormizd, mit à mort à cause de sa foi … Continue reading

Chronique de Se’ert, II, 69-86, (v. 600-v. 620), Khosrow, Phocas et Heraclius, la chute de Hîra et des nestoriens, v. 870 n-è

69. HISTOIRE DU MÉDECIN GABRIEL ET DE SAINT MAR Sabr-Īšō‘ LE CATHOLICOS, QUE SES PRIÈRES NOUS CONSERVENT   Ce Gabriel était premier médecin du roi, on l’appelait aussi Gabriel le Sinjarī. Mar Sabr-Īšō‘ ` l’ayant excommunié pour avoir pris une … Continue reading

Chronique de Siirt, II, 37-57 (579-591), Hormizd et Tibère II, rapprochement entre nestoriens et chalcédoniens, v. 870 n-è

37. – HISTOIRE DE HORMIZDAD   Ḫosrō Anoširwan mourut après un règne de 47 ans. Hormizdad,qui succéda dans l’empire persan, se montra très favorable aux chrétiens. Les mazdéens, ne pouvant supporter cela, s’en plaignirent. Le roi, pour leur faire comprendre … Continue reading

Tabarî, XIII (Sayf b. ‘Umar, v. 780) : Conquête de la Jazîra : Les Taghlib chrétiens et les Taghlib Muhâjir, v. 910 n-è

XIII, 54-6 : Conquête de Takrît (2475-7)-16H Sayf=>Muhammad, TalHa, al-Muhallab et Sa‘îd ; Al-Walîd b. ‘Abd Allah b. Abî Tayba a concourut avec eux : Sa‘d écrivit un courrier à propos des habitants de Mossoul, qui avait ralliés sous al-AnTâq … Continue reading

Tabarî, XI, (Sayf b. 'Umar) Khâlid puis al-Muthannâ à l'assaut de l'Euphrate moyen, 13/634, v. 780 et 910

I, 53-5 : ‘Ayn Tamr (2062-4) (H-12) (Sayf) As-Sarî=>Shu‘ayb=>Sayf (m. 696)=>Muhammad, TalHa, al-Muhallab et Ziyâd : Lorsque Khâlid en eut finit avec al-Anbâr, l’ayant complètement placé sous son contrôle, il laissa az-Zibriqân b. Badr [al-‘Awfî du clan Sa‘d des Tamîm, collecteur de … Continue reading

Bar Hebraeus, III, 100-1, Résumé de la “Vie d’Ahudemmeh” : conversion des arabes et martyr, v. 1260 n-è

rAprès la persécution des orthodoxes d’Orient, Ahoudemmeh fut métropolitain de l’Orient. Il fut ordonné par Jacques l’an 870 des Grecs (559). On dit qu’il fut consacré évêque du Beit ‘Arbaïê par Christophore, catholique des Arméniens, et métropolitain de l’Orient par … Continue reading

Michel le Syrien, v. 640 : Correspondance : Marûta de Tikrit, métropolitain du “Pays des Perses” et Jean, patriarche d’Antioche, v. 1170 n-è

  « A notre vénérable et saint frère et collègue, Mar Marouta, évêque et métropolitain du Beit Parsayê : l’humble Jean, gardien du siège apostolique d’Antioche, c’est-à-dire serviteur de l’Eglise de Syrie, décoré du nom de patriarche, demande en Jésus-Christ, Seigneur … Continue reading

Malalas, Chronographie XVIII, 16, Opération conjointe pour venger le phylarque Arethas (528), v. 570 n-è

Cette année-là, il advint qu’un conflit éclata entre le duc de Palestine, Diomède, silentiaire, et le phylarque Aréthas (Al-Harîth). Aréthas prit peur et se dirigea vers le limes intérieur en direction du “territoire indien”. En l’apprenant, Alamoundaros (Al-Mundhir), le Saracène … Continue reading

Epitaphe de Yoseh b. Awfâ, himyarite, (araméen), mer morte, v. 470 n-è

Puisse reposer l’âme de Yoseh (YWSH) fils d’Awfâ (‘WFY), qui trépassa dans la ville de Tafar (Zafar) dans le pays des Himyarites (B-’R’HWN D-HMYR’Y), partit pour le pays d’Israël (L-’R’H D-YSR’L) et fut enterré le jour de la veille du Sabbat, … Continue reading

Jésus-‘Îsâ dans le Coran :

Retour au sommaire des études Mentions Mekkoises : Les surats réputées mekkoises, c’est-à-dire « révélées » avant la fondation de la cité (Madîna) de Yathrîb, ne mentionnent pas ‘Îsâ, à l’exception de la Surat VI (al-An‘âm), qui, établissant le socle argumentatif de l’apostolat … Continue reading

Procope, II, 20. 2-3, Khosrow assiège Ruçafa/Sergiopolis, un arabe chrétien prévient le Castrum de ne point se livrer, v. 575 n-è

Ces remontrances n’empêchèrent pas Khosrow d’enfermer Candide dans une étroite prison, et de l’y faire cruellement tourmenter, pour l’obliger de lui payer le double de ce qu’il lui avait promis. Candide le pria d’envoyer quérir les trésors de l’église ; … Continue reading

Procope, II, 16. 1-2, v. 535, Bélisaire et al-Harîth s’apprêtent à entrer en Perse, mais les gouverneurs du Liban craignent les razzias d’Al-Mundhir, Bélisaire rétorque qu’ils sont dans leurs 2 « mois sacrée » des panégyries estivales, v. 575 n-è

Bélisaire amassait cependant toutes ses troupes dans la Mésopotamie, et envoyait des coureurs, pour découvrir ce qui se faisait dans la Perse. Comme il avait dessein de s’opposer aux ennemis, au cas qu’il leur prit envie d’entrer une seconde fois … Continue reading

Procope, II.1. 1-4, Al-Mundhir accuse Al-Harîth d’empiéter sur ses terres, débat sur le statut de la « Strata », arbitrage romain, Khosrow accuse Justinien de vouloir retourner Al-Mundhir

Quand Khosrow eut appris que Bélisaire avait commencé à réduire l’Italie sous l’obéissance de Justinien, il ne put dissimuler le déplaisir qu’il en ressentait et ne longea plus qu’à trouver un prétexte pour rompre la paix avec quelque apparence de … Continue reading

Procope de Césarée, v. 535, I, 18, 2-8 Campagne de Bélisaire (avec Harêtha/Al-Harîth) contre Azaréthes (avec des Sarracènes), les arabes « romains » désertent, v. 575 n-è

L’épouvante fut d’abord extrême, Bélisaire ne sachant que faire ; mais il se résolut après d’aller au devant de l’ennemi. Il mit des garnisons dans les places, de peur que Kawadh ne vint avec une autre armée, et ne trouvât … Continue reading

Procope de Césarée, I.17.5-7, an 531, Al-Mundhar, roi des Sarracènes, son parcours, il incite Kawadh à razzier Antioche, v. 575 n-è

Cependant le mauvais succès que les armes de ce Prince [Kawadh] avaient eu sous la conduite du Mirrane, ne l’empêchaient pas de songer aux moyens de continuer la guerre. Comme il avait l’esprit travaillé de cette inquiétude, Al-Mundhar, Roi des … Continue reading

Procope de Césarée, I, 17, 1, an 531, les nord-arabes d’Al-Mundhar accompagnent la cavalerie Perse en contournant la Jazîra par le nord, v. 575 n-è

15 000 hommes de cavalerie Perse commandés par Azaréthez, et un renfort de Sarracènes conduits par Al-Mundhar, entrèrent au commencement du printemps sur les terres des Romains, non pas par la Mésopotamie, comme ils avaient accoutumé, mais par la Comagène, … Continue reading

Isho’yahb III d’Adiabène, A Sime’ôn (Siméon) de Rewârdashîr, Lettre 14C, v. 655 n-è

Quant aux Arabes (Tayyay-ê), à qui Dieu donna, en ce moment, l’autorité (Shultan-â) sur l’ensemble du monde, vous savez bien comment ils agissent envers nous. Non seulement ils ne s’opposent pas au christianisme, mais ils louent notre foi, honorent les prêtres et les saints de notre Seigneur, et assistent églises et monastères. Continue reading

Isho’yahb III d’Adiabène, Lettre 48B, “Les “Muhajirs” n’aident pas ceux qui disent que Dieu a souffert et est mort”, v. 650 n-è

Les hérétiques vous trompent ! ” Il se passe ce qui se passe sur l’ordre du Tayyay-ê “. Ce n’est certainement pas le cas. Car les Tayyay-ê – Mhaggr-ê (Arabes-Muhajirs) n’aident pas ceux qui disent que Dieu, Seigneur de tous, … Continue reading

Ps-Shenute, Copte, Vision Escatologique de la Venue du “Trompeur”, attendu par les Juifs, suite aux carnages des Perses, construction du Temple, v. 650 n-è ?

Les Perses descendront en Egypte et un grand carnage les accompagnera. Ils saisiront la richesse des Egyptiens et vendront leurs enfants contre de l’or, très dure sera la persécution et l’oppression des Perses. Beaucoup de maîtres deviendront esclaves et de … Continue reading

Jean de Nikiû, 120-2 : (643-4) Capitulation d’Alexandrie, Unification de l’Egypte, Maintien des Fonctionnaires Grecs, retour du patriarche Copte, v. 700 n-è

Cyrus, le patriarche chalcédonien, n’était pas seul à désirer la paix : les habitants, les gouverneurs et Domentianus, qui était en faveur auprès de l’impératrice Martine, se réunirent et délibérèrent avec le patriarche Cyrus, pour conclure la paix avec les … Continue reading

Maxime le Confesseur, Lettre 14, à Pierre, Gouverneur de Numidie, en séjour à Alexandrie, Sur les barbares du désert à l’assaut de la Civilisation, v 650 n-è

Car en effet, qu’est-ce qui est plus grave que les maux qui affligent le monde aujourd’hui ? Qu’est-ce qui est plus terrible pour les plus exigeants que les événements qui se déroulent ? Qu’est-ce qui est plus pitoyable et effrayant … Continue reading

Ajout anonyme à un Evangile syriaque du VIème siècle sur la bataille de Yarmuk ? (Gabit-â, 20 aout 947 ?), VIIè-VIIIè s.

En Janvier Homs prit la parole pour leurs vies et de nombreux villages furent ravagés par la tuerie de Muhmd et beaucoup de gens furent tués et faits prisonniers depuis la Galilée jusqu’à Beth[...] Le 26 mai , la Saq … Continue reading

Théophylacte Simocatta, Campagne de Maurice, Maître d’Armée pour l’Orient, v.580 et rencontre d’Al-Mundhir, “Capitaine des Nomades”, v. 630

Maurice passa l’hiver à Cesarée de Cappadoce, et au commencement de l’été suivant, il mena ses troupes en Orient, & s’approcha de Circession, ville d’obédience d’Empire. Après cela, il traversa l’Arabie déserte à dessein de surprendre les Barbares. Il était … Continue reading

Sophronios de Jerusalem, lettre comportant une prière à délivrer le pays des Saracènes, v. 640 n-è

[...] A nos très aimant le Christ et très doux empereurs [...] [Frappez d'] un sceptre fort et vigoureux pour briser l’orgueil de tous les barbares, et surtout des Saracènes qui, à cause de nos péchés, se sont maintenant dressés … Continue reading

JIHAD DANS LE CORAN :

Retour au sommaire des études Seize Surat du Coran comportent la racine JHD reliée à Jihâd, Mujâhid, Jâhada ; cette même racine apparait dans 20 contextes du Coran ; répartis sur 29 versets, dans 16 Surats dont 13 sont médinoises Il y … Continue reading

Ps-Sébéos, XXXI : JUIFS, CHRETIENS et ISMAELIENS à Jerusalem, v. 675 n-è

Des Juifs et de leurs mauvais desseins. Je dirai encore les desseins des Juifs insurgés qui, ayant rencontré un certain temps l’assistance des Hagarachs, conçurent le dessein de réédifier le temple de Salomon; ayant découvert l’endroit qui s’appelle Saint des … Continue reading

Michel le Syrien, Arméniens et Mésopotamiens, entre Romains et Perses en 630, v. 1175 n-è

A cette époque, le patriarche des Syriens orthodoxes, le saint homme Athanase, écrivit à l’illustre catholicos des Arméniens une lettre ainsi conçue: « A mon père et seigneur Chrisdap’hor, Christophe, salut en Notre Seigneur. J’ai appris que la conduite inconsidérée … Continue reading

Serge d’Aberga, Doctrina Iacobi Nuper Baptizati, V, 16, 209 : Sermon de Jacob le néo-baptisé (Carthage), Passage, Un juif d’Orient, Iustus, mentionne un prophète Saracène, v. 640 n-è

Lorsque le Candidatus fut tué, j’étais à  Césarée, et je partis en bateau pour Sykamina. Les gens disaient : “le candidatus a été tué”, et nous, les Juifs étions fous de joie . Et ils disaient que le prophète était apparu, … Continue reading

Canon des Apôtres, Règle de l'Eglise Orientale, Arabe, date indéterminée

Qawânîn ar-rusul Kitab al-Awal :  Au nom du Père du Fils et du Saint Esprit, Dieu Unique Voici les Canons que nos Peres, les Apôtres, ont établis pour l’institution de l’Eglise, par la main de Clément. Rejouissez-vous, « mes fils et mes … Continue reading

Epitre aux Antiochiens, Julien l’Apostat (sur Homs, cité impie, sacrifices, christianisme et avarice, réforme foncière ), v. 355

Il mentionne les émésiens (Ils profanèrent l’Eglise qui avait été bâtie peu auparavant à Emèse ville voisine et la consacrèrent à Bacchus Androgyne, en mettant dedans sa statue ridicule, qui avait les deux sexes, Théodoret, l. III), Constance était arien … Continue reading