Porphyre de Tyr (Maleḫ ha-ṣūrī), ‘De l’abstinence des viandes’, absence du porc au Moyen-Orient, v. 290 n-è

I, 14 Quoique le cochon ne soit bon qu’à manger, les Phéniciens et les Juifs s’en abstiennent, parce qu’il n’y en a point dans leurs pays. On assure qu’encore actuellement on ne voit point de ces animaux en Éthiopie. De … Continue reading