al-Nuwairî, Invasion normande de 859, v. 1300 n-è

Récit de l’invasion des Majus dans l’Espagne musulmane.

Dans l’année 245, les Majus vinrent attaquer l’Espagne dans leurs navires. Ils arrivèrent dans la province de Séville, et s’étant emparés de sa capitale, ils y brûlèrent la grande mosquée. Puis ils passèrent en Afrique, après quoi ils retournèrent en Espagne, et les troupes de Todmîr ayant pris la fuite, ils se rendirent maîtres de la forteresse d’Orihuela. Puis ils s’avancèrent jusqu’aux frontières de la France, et, faisant des incursions dans ce pays, ils obtinrent beaucoup de butin et de prisonniers. Pendant leur retour, ils rencontrèrent la flotte de l’émir Muhammad, et ayant engagé un combat avec elle, ils perdirent 4 de leurs vaisseaux, dont 2 furent brûlés ; ce qui se trouvait dans les 2 autres tomba entre les mains des musulmans. Alors les Majus commencèrent à combattre avec fureur, de sorte qu’un grand nombre de musulmans moururent en martyrs.

Les Majus allèrent jusqu’à la ville de Pampelune et firent prisonnier le Franc Garcia, le seigneur de cette ville. Celui-ci se racheta moyennant 90 000 dinars. »